La Procréation Médicalement Assistée (PMA) est-elle toujours la solution en cas d’hypo-fertilité ?

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager l’expérience d’une de mes clientes: Marie.

1 – Hypofertilité et Procréation Médicalement Assistée

Marie est mariée, et avec son mari elle compte bien fonder une famille. Après 3 à 4 ans d’essais infructueux, le gynécologue propose une PMA : Procréation Médicalement Assistée.

Le couple commence ce parcours… Marie me dit qu’ils en sont déjà à 4 inséminations artificielles sur 6 quand elle me contacte.

Marie est une jeune femme d’une trentaine d’années, elle est dynamique, pratique régulièrement piscine, footing et n’a jamais fait de yoga.

Elle m’explique qu’elle fait une pause dans son parcours PMA. Ce parcours est éprouvant, à la fois pour le corps et aussi pour le mental, pour le côté émotionnel. A chaque fois y croire puis tomber dans la déception. Il ne leur reste que 2 possibilités d’inséminations, déjà 4 sans résultat alors pourquoi cela fonctionnerait la 5ème ou 6ème fois….

A cette étape de l’entretien, j’ai besoin d’en savoir plus, je ne veux pas lui donner de faux espoir, c’est toujours délicat…

Je m’interroge….

Pourquoi Marie est en parcours PMA ?

Marie réalise qu’elle ne sait pas vraiment. Elle s’est laissée guider par son médecin. Le gynécologue a fait faire différents tests. Du côté de monsieur tout fonctionne correctement. Du côté de Marie : les trompes ne sont pas bouchées, les analyses hormonales sont correctes, le taux d’œstrogènes est un peu bas tout de même mais rien d’alarmant.

2- Arrêt de la Procréation Médicalement Assistée pour une alternative naturelle

Visiblement, cela ressemble à un « cas idiopathique » : une hypo-fertilité dont on ne connaît pas la cause. Je sais que la pratique que je propose remonte le niveau d’œstrogènes, rééquilibre l’ensemble du système endocrinien. Marie n’a pas de contre-indication à la pratique. Tous les signaux sont au vert pour qu’elle bascule vers cette alternative naturelle.

Mais soyons réaliste, tout yoga ou soins énergétiques si puissants soient-ils ne changeront pas une infertilité, oui je dis bien infertilité dont le diagnostique est clairement posée, par contre une hypo-fertilité… cela nous invite à pratiquer, il y a des chances… pourquoi pas, en plus c’est naturel.

Cela fait déjà 2 cycles « au naturel » pour Marie, elle ne prend plus aucun traitement et ses règles sont revenues de manière régulière.

Marie commence alors le programme …

Elle pratique chez elle les exercices qui sont proposés à travers un parcours progressif. Elle est autonome. Le fait de n’avoir jamais fait de yoga n’est pas un obstacle pour elle. Elle est déterminée. Elle pratique un jour sur deux comme recommander pour maximiser les chances le plus vite possible.

3- Succès d’une alternative naturelle à la Procréation Médicalement Assistée

Les semaines s’écoulent sans nouvelles … Je la relance pour savoir si tout va bien, pour savoir comment se passe sa pratique mais pas de réponse.

Plusieurs mois s’écoulent et un jour …

Marie m’annonce qu’elle a passé sa première échographie et que tout va bien. Elle ne voulait pas me l’annoncer tout de suite, elle préférait avoir confirmation.

Oh ! Que c’est compréhensible après tout ce chemin !

Et bien ça y est ! Un projet bébé concrétisé !

C’est un vrai bonheur de recevoir ce genre de message. Mon cœur se réchauffe et se remplit de joie.

Marie n’est pas la première femme à m’annoncer sa grossesse suite à la pratique de la méthode mais impossible de ne pas être émue à chaque fois.

La question de la fertilité est délicate, je n’ai pas envie de faire germer de faux espoirs chez certaines femmes et à la fois je me dis que pour d’autres cela fonctionne alors je me dois de faire connaître cette méthode.

Si vous aussi vous êtes concernée par l’hypofertilité (ou si vous connaissez un couple dans cette situation, je vous invite à partager cet article et ce lien), découvrez le programme : « Je booste ma fertilité ! » ou choisissez d’être accompagnée en “sur-mesure”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *