5 conseils pour équilibrer sa thyroïde

équilibre au féminin

La thyroïde est une glande endocrine, c’est à dire qu’elle participe au fonctionnement de notre corps en interne sans intervention de votre part.

La thyroïde joue plusieurs rôles indispensables dans le fonctionnement de notre physiologie au point que nous ne pouvons vivre sans thyroïde. Pour les personnes qui ont eu une ablation, le recours à un traitement substitutif est vital.

Bref, la thyroïde c’est le joli et primordial papillon que nous avons à l’avant du cou. En fait : thyroïde et para-thyroïde. La thyroïde (et para) intervient comme régulatrice des activités dans le corps : la dépense énergétique, la gestion de la masse musculaire et des os. Elle intervient aussi dans le cycle menstruel, elle envoie l’ordre aux ovaires de produire les hormones féminines.

Soit vous savez que vous avez un dérèglement thyroïdien car il est diagnostiqué, dans ce cas les conseils dont je vais vous parler pourront venir en complément de votre suivi, veuillez à prévenir votre médecin de vos démarches. Si vous supposez que votre thyroïde n’est pas bien équilibrée, les conseils suivants serviront de pistes à explorer.

Voici avant ces quelques pistes quelques constats que vous pouvez faire si il y a déséquilibre.

  • le rapport au temps est altéré, vous pouvez avoir la sensation de fonctionner au ralenti, d’être en permanence dans la précipitation, de toujours être en retard comme si vous courriez derrière le temps.
  • Au niveau énergétique la thyroïde est reliée au centre de la communication. Ainsi si elle n’est pas équilibrée vous pouvez avoir des difficultés de communication : vouloir être trop convainquant ou parler trop vite ou bien au contraire tendance à garder les ressentis et ne pas les exprimer
  • de manière plus tangible, un déséquilibre peut entraîner une prise ou perte de poids sans modification des ses habitudes alimentaires, des troubles du cycle menstruels, une fatigue et un manque de vitalité ou au contraire une sensation d’hyperactivité avec des bouffées de chaleur, des variations de rythme du cœur…

Comment peut-on prendre soin de notre chère thyroïde ? Voici 5 pistes

1- équilibre de la thyroïde et environnement

La thyroïde est très sensible à la qualité de notre environnement en particulier en matière de ce que l’on nomme maintenant les perturbateurs endocriniens : les molécules de synthèse qui viennent polluer et perturber le fonctionnement de nos glandes productrices et régulatrices de nos hormones.

Du coup, le premier conseil est dans la mesure où on le peut d’opérer un certains nombre de changement dans son mode de vie : alimentation avec le moins de polluants possibles, élimination des produits quotidiens qui peuvent contenir des perturbateurs et remplacement par des formules plus simples et saines: produits ménagers et cosmétiques, parfums d’intérieur, peintures et colles de meubles neufs. Passez le plus de temps possible dans la Nature.

Pour ce que l’on ne peut changer, pensez à soutenir les fonctions d’élimination du corps pour ne pas accumuler les pollutions. Les poumons et la peau par l’activité physique : respiration et sudation, les reins par une hydratation suffisante, les intestins en veillant à son transit et le foie en le mettant au repos par des mono-diètes ou jeûnes. Bref, pensez à une détox régulière, soit au Printemps et à l’Automne ou plus régulièrement.

2- équilibre de la thyroïde et alimentation

Conseil pour les cas d’hypothyroïdie : éviter les aliments qui vont amoindrir le fonctionnement de votre thyroïde, on les appelle les aliments goitrogènes (en lien avec le goitre qui peut se former en cas de déséquilibre). Il s’agit de la famille des crucifères, donc tous les types de choux, le manioc, la patate douce, le millet, les arachides et les produits au soja. Ce ne sont pas des aliments interdits, simplement évitez d’en manger trop souvent pour ne pas accentuer votre déséquilibre. Également limiter la consommation d’excitants, le thé vert et le vin rouge.

Pour les maladies auto-immunes de la thyroïde, allez jeter un œil du côté du régime Seignalet pour éviter les crises. En résumé : une alimentation hypo-toxique, pas de produits transformés, ni de gluten, ni de lactose, une alimentation riche en fruits et légumes et en acides gras essentiels. Pour diminuer le processus inflammatoire et réguler le système immunitaire : prendre soin de sa flore intestinale !

3- équilibre de la thyroïde et complémentation

Pensez à amener de l’iode, votre thyroïde en a besoin pour fonctionner correctement.

Vous pouvez en trouver via l’alimentation dans : les fruits de mer, les algues, certains poissons : morue, aiglefin, le sel de table iodé.

Le sélénium est un oligo-élément nécessaire au fonctionnement la thyroïde, on en trouve dans les poissons, les abats, certains oléagineux comme les noix du Brésil.

Vitamine B12 et D sont également à surveiller !

4- équilibre de la thyroïde et aromathérapie

Si vous avez besoin d’activer ou de freiner l’activité de votre thyroïde, vous pouvez réaliser soit un massage du cou ou bien de la zone réflexe au niveau du pied avec 1 à 2 gouttes d’huile essentielle diluée dans une huile vierge.

Pour la zone réflexe au niveau du pied, il s’agit de la base du gros orteil, à l’avant comme sur la tranche et sous le pied vers le coussinet de la plante.

L’huile essentielle de Myrte verte* (HECT Myrtus communis) active la thyroïde alors que celle de Myrrhe* (HECT Commiphora molmol) la ralentit.

Nous parlons d’huiles essentielles donc bien sûr : précautions d’usage, pas pendant la grossesse…

et si vous avez des analyses à faire : prise de sang pour vos taux hormonaux, ne pas utiliser quelques jours avant. A ne pas utiliser sur de longues périodes mais plus en appoint.

*: Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française, volume 6 : Réflexologies, E.Miles et D. Baudoux

5- équilibre de la thyroïde et yoga

En yoga, les mouvements suivants vont avoir une influence :

  • mouvements de rotation de la tête et mouvements latéraux et haut/bas
  • chandelle, charrue, pont, poisson, postures d’inversion en général

La respiration lors de ces postures ou mouvements va réguler ou amplifier le fonctionnement de la thyroïde. Respiration longue et profonde ou dynamique.

Des combinaisons de posture + respiration + visualisation sont utilisées dans le yoga hormonal pour la santé de la thyroïde.

Programme « J’équilibre mon cycle » concerne les problèmes liés au cycle et est efficace sur l’hypothyroïdie.

Dans plus de la moitié des problèmes de faible fertilité, un déséquilibre de la Thyroïde est constaté donc prenez soin de votre Thyroïde si vous voulez augmenter votre fertilité, il y a le programme « Je booste ma fertilité »

2 commentaires sur “5 conseils pour équilibrer sa thyroïde”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *